MALE
C'etait ma premiere experience en sauvage et par bonheur ils s'entendent a merveille!!. Le poisson étant facile car pas du tout craintif .Le souci fut la nourriture et au bout d'une semaine son choix fut porté.....sur des pastilles de fond(je compris par la suite pourquoi.mes scalaires etant assez volumineux et rapides ,ils preferaient la nourriture coulant rapidement),puis ils s'habituent aux paillettes, n'aimant pas le prima discus ni tout ce qui etait congelé.
Maintenant leur régime alimentaire est fait a base de comprimés pour poissons de fond ,de vers de vase congelé une fois par semaine, du vivant (ils aiment tout),mais refusent toujours les granules .
Chez moi,ils vivent en couple ,font chambre a part mais dans la journée le male des fois a des "tilts" et s'il perd la femelle il la cherche partout .
En hiver mon communautaire a une temperature entre 25 et 26 maxi pour éviter les pontes a outrance.Mais dés l'été, monsieur et madame mettent le couvert .Le male prend des couleurs comme la femelle et se mettent a la recherche d'un endroit ideal pour pondre à "découvert".ils choisissent une pierre plate ou une feuille.la femelle dépose ses oeufs sur la pierre et le male repasse dessus pour les féconder.
Je conseille vraiment ce poisson qui a un caractere vraiment facile et une jolie vie de couple.
FEMELLE
vient la periode dite "CHAOS": pendant a peu près 5 jours ils promenent leurs oeufs de trou en trou qu'ils auront creusé dans l'aquarium.ce qui veut dire que toutes les plantes tiges deviennent flottantes .après avoir défendu leurs oeufs, arrive enfin la nage libre
sacré "épine haute"
 
A la recherche d'un cichlidé pouvant supporter mes scalaires ,on me conseilla cet animal.
Je fis un passage a Aix Aquarium qui possedait une forme "sauvage".Le vendeur eut le truc pour me trouver un male et une femelle (j'en reviens pas encore ou fusse un coup de chance) car avec le temps ,je me casse encore les dents sur les soi disant critères.
ci dessous, du concret:
le saviez vous?
 
la premiere trace trouvée fut lors de l'expédition du Carnegie Museum en Amérique du Sud, entre 1907 et 1910 par Mr Haseman
C'est un cichlidé americain "bolivien" ressemblant beaucoup au ramirezi mais cela s'arrete là.Ils sont plus gros donc moins craintifs,moins fragiles car ils ne sont pas encore dénaturés par des croisements a outrance.
les differenciations male femelle ne sont pas evidentes. On ne les reconnait pas en un coup d'oeil grace a la nageoire dorsale .Mon male ressemble fortement a ma femelle .Les plus flagrantes sont :la taille ,le male est plus coloré (difficile a remarquer en animalerie) et le tube de ponte assez large sur la femelle.
Ses parametres tirent ,comme tout poisson amazonien ,vers une eau legerement acide (chez moi le bac est neutre ) et douce
serge2018